Zone des membres

Un ministère d’espérance à Sainte-Anne-de-Beaupré

Les premiers Rédemptoristes arrivent à Sainte-Anne-de-Beaupré en 1878. Ils viennent des États-Unis. Ils seront remplacés en 1879 par des Rédemptoristes de Belgique. C’est la naissance de la Province rédemptoriste de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Le défi de ces Rédemptoristes est de taille : prendre la relève des prêtres diocésains au sanctuaire de Sainte-Anne.

La dévotion pour la grand-mère de Jésus est bien implantée dans les croyances du peuple canadiens-français. Déjà, il est une tradition fortement enracinée de faire annuellement son pèlerinage à Sainte-Anne-de-Beaupré. Dès les débuts de la colonie, des faveurs et des miracles sont accordés aux croyants grâce à l’intercession de la Bonne Saint Anne en ce lieu blotti entre la côte de Beaupré et le fleuve Saint-Laurent.

« À sept lieux d’ici... il y a une église de sainte Anne, dans laquelle Notre-Seigneur fait de grandes merveilles en faveur de cette sainte Mère de la Très Sainte Vierge. On y voit marcher les paralytiques. »

(Lettre de la bienheureuse Marie-de-l’Incarnation à son fils, 30 septembre 1665)

UN MINISTÈRE D’ESPÉRANCE

Chœur de la Baslique Sainte-Anne-de-Beaupré

La réputation de Sainte-Anne-de-Beaupré se propage rapidement. De dizaines de pèlerins qu’ils étaient au début, ils deviennent des centaines, et rapidement, des milliers. La croissance est rapide.

Aujourd’hui, environ un million et demi de pèlerins viennent annuellement se recueillir aux pieds de sainte Anne. Ils sont du Québec, des autres provinces du Canada, des États-Unis et d’outremer, ils sont de toutes les races, de toutes les langues, de toutes les cultures. Mais devant sainte Anne, ils sont tous semblables : des enfants de Dieu que cette grand-mère présente à son petit-fils Jésus.

Le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré est un lieu où il est possible de vivre une expérience en profondeur : expérience de foi, de prière, de paix intérieure, d’espérance et de confiance.

De nos jours, l’œuvre du pèlerinage de Sainte-Anne-de-Beaupré est une mission rédemptoriste fondée sur un ministère d’espérance, lequel se diversifie en plusieurs actions pastorales :

  • Un ministère d’accueil : des biens-portants et des malades, des quatre coins du monde;
  • Un ministère de la Parole : proclamation de la Bonne Nouvelle;
  • Un ministère d’écoute : counselling et sacrement du pardon;
  • Un ministère de prière : sacrements et dévotions populaires;
  • Un ministère avec les jeunes : la pastorale-jeunesse;
  • Un ministère par la plume : la « Revue Sainte-Anne »;
  • Un ministère par les arts : musique sacrée et art religieux.

Liens utiles :

Autres photos

  
Haut de page